24h à Ottawa : entre prison et musée!

/ / Canada

Parfois, ça fait du bien de sortir de Montréal pour aller explorer ailleurs, de faire un petit roadtrip pour sortir un peu de la routine.

C’est ainsi que mon copain et moi sommes partis à Ottawa pour un petit séjour en amoureux. Même si la ville est située à seulement 2h de Montréal, c’était la première fois que je mettais les pieds dans la capitale canadienne. Et j’ai bien aimé la découvrir!

Bien que nous avions planifié une fin de semaine de trois jours, nous avons choisi de raccourcir notre séjour à cause de problèmes avec notre hébergement. Nous avons donc passé un peu plus de 24h à Ottawa.

 

 

Vendredi : arrivée à Ottawa en fin d’après-midi

Nous arrivons vers 16h et nous nous installons dans notre minuscule mais confortable chambre-cellule du Hi-Ottawa Jail Hostel (j’en parlerai plus en détail un peu plus bas!).

L’auberge se situe à un coin de rue du ByWard Market, l’idéal pour sortir manger!

 

ByWard Market

ByWard Market, un marché historique qui s’étend sur un quadrilatère de plusieurs rues, est l’un des plus vieux et des plus grands au Canada. Il regorge de restaurants, de pubs et de boutiques variées. Si vous êtes amateur de bonne bouffe, le ByWard Market deviendra certainement votre quartier préféré de la ville!

Pour déguster une pizza cuite au four à bois, il faut aller au The Grand Pizzeria. Très bon! Ensuite, direction Lowertown Brewery pour finir la soirée avec un petit verre. J’ai bien aimé le décor et l’ambiance et la terrasse a l’air prometteuse pour l’été!

 

 

N’oubliez pas de faire un petit tour devant les lettres O-T-T-A-W-A, installées pour le 150e anniversaire du Canada. Rendez-vous coin Sussex Drive et York pour un petit selfie! Pour les dents sucrées, c’est au Sugar Mountain que ça se passe, sur William St. Des dragées de Harry Potter jusqu’aux bonbons importés d’un peu partout dans le monde, il faut se retenir pour ne pas acheter le magasin au complet.

 

 

Une nuit en prison

Pour une expérience hors de l’ordinaire, nous avons choisi de loger au Hi-Ottawa Jail Hostel. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une prison vieille de 150 ans, convertie en auberge.

Le bâtiment a gardé toute son authenticité avec ses murs de brique, ses lourdes portes en fer forgé et son décor un peu froid. On dort dans les anciennes cellules, la plupart juste assez grandes pour faire entrer un lit double. Une fois la porte fermée et sans fenêtre sur l’extérieur, on s’y sent comme dans un cocon. Claustrophobes s’abstenir!

Chaque chambre a une plaque qui explique qui était le prisonnier détenu dans la cellule. Au 8e étage, il est possible de visiter l’ancien couloir de la mort, maintenant un petit centre d’interprétation. Ça fait froid dans le dos! Pour en savoir plus, l’auberge offre un tour guidé gratuit à chaque jour.

 

 

Le seul hic à propos de notre expérience là-bas? Le bruit! On entend absolument TOUT. Tout est très écho, ce qui fait qu’on entend la personne qui parle à l’autre bout du corridor, le voisin qui ronfle à côté, la douche à 5h50 du matin (oui, oui, et une très longue douche à part de ça). Moi qui dort habituellement dans les dortoirs, je suis assez tolérante au bruit, mais là je n’arrivais tout simplement plus à dormir… C’est pourquoi nos deux nuits ce sont finalement raccourcies à une seule. Les aléas du voyage!

 

 

Samedi : musée, rivière des Outaouais et parlement

 

Le pont Alexandra et la rivière des Outaouais

 

Une petite marche de moins de 30 minutes nous amène au pont Alexandra, qui relie Ottawa à Gatineau. Une large partie du pont est dédiée aux piétons, ce qui en fait l’endroit parfait pour admirer Ottawa de loin. Le décor est vraiment splendide avec la vue sur la colline du Parlement et le centre-ville. La rivière des Outaouais était de toute beauté, emprisonnée dans la glace. C’est une vue qui vaut le détour!

 

 

Le Musée canadien de l’histoire : exposition DreamWorks

De l’autre côté du pont, à Gatineau, nous avons visité le Musée canadien de l’histoire. Même si vous n’êtes pas trop musée, celui-là vaut vraiment la peine d’être visité. Il est tellement beau à l’intérieur, notamment la Grande Galerie avec l’impressionnante collection de mâts totémiques et la vue sur la rivière en arrière-plan.

 

 

Nous avons découvert DreamWorks Animation : l’exposition, qui permet de découvrir tout le processus de création derrière leurs films d’animation . L’exposition est divisée en trois parties : les personnages, le scénario et l’univers. On y voit des croquis de Kung Fu Panda, des sculptures de Madagascar, des maquettes de Shrek, etc. C’était extrêmement intéressant et fascinant de voir tout le travail artistique pour réaliser un film comme How to train your dragon. Intéressés? Faites vite, vous avez jusqu’au 8 avril 2018!

 

 

En étant de passage au musée, nous en avons profité pour explorer le Musée des enfants. La voyageuse en moi était comblée par tous les pays du monde qui y sont représentés. Je pense que j’étais plus énervée que les enfants! L’autobus coloré du Pakistan, la cabine téléphonique anglaise et les tuk-tuk de la Thaïlande m’ont fait voyager l’espace d’un instant!

 

Le Parlement 

En revenant du musée, petit arrêt obligatoire devant le Parlement pour une photo souvenir! La visite sera pour une autre fois, mais sachez que c’est gratuit. Sa bibliothèque semble vraiment jolie!

 

 

Elgin Street et le Datsun

À deux pas du Parlement se situe Elgin Sreet, une rue bordée de restaurants, cafés et magasins. Notre choix s’arrête sur le réputé Datsun, que je recommande absolument! Le Datsun est un resto-bar asiatique à l’ambiance branché. Le concept est de commander plusieurs plats qu’on se partage par la suite. Le service était excellent et la bouffe… MIAM! J’y retournerai lors de mon prochain passage dans la ville, c’est sûr!

 

C’est ainsi que ce sont terminées nos 24h à Ottawa. J’ai vraiment pris plaisir à découvrir cette ville si près de Montréal. Il y a beaucoup de choses que je n’ai pas encore visité (surtout les autres musées), mais ce n’est que partie remise 🙂 

 

Des conseils sur les activités à faire à Ottawa? Laissez-moi un commentaire!

2 Comments to “ 24h à Ottawa : entre prison et musée!”

  1. Haha! J’ai dormi dans la cellule 405! 😀 J’avais beaucoup aimé Ottawa!

    1. Au Rythme des Frontières says :Répondre

      J’étais bien contente que les prisonniers au 4e étage n’aient pas commis de crimes trop grave hahaha 😉 On dort mieux la nuit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TOP